Chroniques de la lune
samedi, mai 24, 2003
 

Arrivée sur la lune


L'air est doux ce soir et la lune m'appelle. Je ne sais pas jusqu'ou cette aventure me mènera mais je tenterai d'explorer un territoire dangereux: Les confins infinis de l'âme humaine. Je me laisserai porter par la brise de cette terre aride, et lorsque je me sentirai seul je regarderai la terre et ses étranges habitants...


L'air est doux ce soir et la lune m'appelle. Je ne sais pas jusqu'ou cette aventure me mènera mais je tenterai d'explorer un territoire dangereux: Les confins infinis de l'âme humaine. Je me laisserai porter par la brise de cette terre aride, et lorsque je me sentirai seul je regarderai la terre et ses étranges habitants... La solitude n'atteint jamais de sommets aussi glorieux et pathétique que ceux que notre esprit cautionne et le mien souffre d'une passion antique pour l'isolement. S'ensuit l'indifférence générale et le ressentiment réciproque.

 
Gloires et misères d'un citoyen lunaire

ARCHIVES
mai 2003 /


Powered by Blogger